7 jours d’innovation – édition du 14 septembre 2021

14 Sep 2021

Chaque mardi, l’équipe du Conseil de l’innovation du Québec vous offre un aperçu de ce qui a retenu son attention en matière d’innovation au cours de la semaine. La mission du Conseil de l’innovation du Québec est de dynamiser le développement de l’innovation au sein des entreprises et de la société québécoise. 

Dans cette édition: retour sur la participation de Luc Sirois au Carrefour des leaders d’Écotech, l’innovation dans le secteur des technologies éducatives au Québec, un incubateur dans le secteur du divertissement génère plusieurs startups, la recette de l’innovation, un salon sur la robotique et un appel de projets en technologies de l’électricité et des véhicules électriques.

Bonne lecture! Et surtout n’hésitez pas à passer le mot et à faire circuler ce billet hebdomadaire.


Promouvoir 

Dans le cadre de sa série d’événements Carrefour des leaders, Écotech Québec, la grappe des technologies propres, avait invité l’Innovateur en chef, Luc Sirois, à un midi d’échanges le 10 septembre dernier. 

Pendant plus d’une heure, Luc Sirois a discuté avec Denis Leclerc, le président et chef de la direction d’Écotech, en plus de répondre aux questions des participants.

L’innovateur en chef a rappelé que le Québec est l’une des sociétés les plus innovantes, même si nous cherchons toujours des façons de faire mieux. À ce sujet, il a rappelé l’importance de la recherche pour trouver des solutions qui n’existent pas encore et pousser l’innovation encore plus loin.

« Une innovation ne se mesure pas en termes d’investissements mais en termes de part de marché et d’impact sur la société », a-t-il dit. Ainsi, il a fait valoir que « les stratégies de commercialisation et de mise en société » devraient être au cœur des préoccupations des dirigeants d’entreprise.

Finalement, une partie de la discussion a tourné autour de la nécessité pour les instances publiques de revoir leurs processus d’achat afin de faciliter le déploiement des entreprises québécoises.


Propulser

Parlant de défis d’approvisionnement… L’Association Edteq (Entreprises pour le développement des technologies éducatives au Québec), qui regroupe plus de 100 organisations du secteur des technologies éducatives au Québec, a rendu publique une étude du secteur des technologies éducatives au Québec la semaine dernière. Celle-ci, réalisée en collaboration avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec, offre un portrait complet de cette filière économique en croissance, en présentant ses forces et ses défis. 

On y apprend que les processus d’approvisionnement en place représentent un enjeu important pour ces entreprises alors que les responsables des achats dans le système scolaire ne sont pas les utilisateurs finaux. « L’accès aux décideurs et les processus d’approvisionnement restent compliqués, limitant l’essor et l’innovation des acteurs québécois. »

Pourtant, les entreprises québécoises du secteur edtech peuvent se targuer d’avoir une connaissance fine du système d’éducation, de présenter des ressources de qualité en français et adaptées au programme ainsi qu’au contexte culturel québécois. Elles peuvent également compter sur le savoir-faire technologique bien présent au Québec, notamment en intelligence artificielle, en réalité virtuelle et en analyse de données massives, qui l’aide à développer des solutions de pointe. 

À l’heure où l’on encourage plus que jamais l’achat local, elles militent pour une plus grande adoption de leurs solutions technologiques dans les établissements scolaires de la province.

Apprenez-en plus ici.


Inspirer 

L’innovation québécoise dans le secteur du divertissement est bien connue. L’incubateur montréalais Zú fait la preuve qu’il est possible d’aller plus loin encore. 

Zú est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de rassembler, de soutenir et de propulser les créatifs dans le secteur du divertissement, afin de générer des projets innovants de classe mondiale. 

Découvrez la clé du succès de cet incubateur culturel dans cette chronique du journal Les Affaires.

On vous présente aussi trois startup qui ont vu le jour grâce à Zú :

  • Arcadia.TV : première plateforme de jeu au monde qui combine l’e-Sport avec l’athlétisme traditionnel;
  • OVA : développeur de logiciels immersifs assistés par l’intelligence artificielle;
  • BeatConnect : plateforme en ligne qui permet à plusieurs musiciens de jouer et de participer à un processus de création en même temps.

Orienter

À l’occasion de l’Événement Les Affaires Gestion de l’innovation, qui était présenté le 31 août dernier, Pascal Monette, président directeur général de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation au Québec (ADRIQ), a présenté ce qu’il appelle la « recette de l’innovation ». Il s’agit de bonnes pratiques favorisant l’innovation en entreprises.

  • Intégrer tous les secteurs de l’entreprise dans la démarche d’innovation (casser les silos). 
  • Laisser la place aux idées créatives qui apporteront des projets innovants. 
  • Développer une certaine tolérance au risque et à l’échec. 
  • Implanter et gérer des systèmes d’innovation (outils, implication du personnel et leadership visionnaire).
  • Intégrer la notion de changement dans une perspective communicationnelle intégrée. 
  • Maîtriser la connaissance des marchés dans une perspective de rentabilité. 
  • Recourir aux nombreuses ressources en accompagnement avec des expertises d’affaires et technologiques.

Découvrez aussi ses 10 recommandations pour faire progresser la culture de l’innovation dans les entreprises.


Connecter 

Un événement

« Manque de main-d’œuvre? Embauchez un robot! », c’est sous ce thème plutôt provocateur que se tiendra le premier salon dédié à la robotique dans l’Est-du-Québec et au nord du Nouveau-Brunswick.

Le Salon de la Robotique se déroulera dans 4 villes en 4 jours:

• Saint-Jean-Port-Joli, le 21 septembre 2021

• Rivière-du-Loup, le 22 septembre 2021

• Edmundston, le 23 septembre 2021

• Rimouski, le 24 septembre 2021

La pénurie de main-d’œuvre pousse les entreprises manufacturières à se tourner vers la robotique industrielle pour poursuivre leur croissance. Pourtant, seulement 14% d’entre elles profitent déjà d’opérations industrielles robotisées. Le Groupe FP Technologies désire renverser ces statistiques en démontrant que la robotique industrielle est beaucoup plus accessible qu’on ne pourrait le croire.

La liste des exposants est ici.

Plus de détails sur l’événement Facebook 

Un appel de projets

Dans le cadre de son programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation, InnovÉÉ – Innovation en énergie électrique est en appel de projets d’ici le 15 octobre 2021. Celui-ci vise à appuyer le développement et le financement de projets de recherche et développement en lien avec les technologies de l’électricité et des véhicules électriques.

Tous les détails sont ici.


Vous souhaitez porter à notre attention des réalisations concrètes et des initiatives porteuses en matière d’innovation? Écrivez à [email protected]