Programme d'aide à l'entrepreneuriat volet 3b
Primo-adoptants
Pour encourager les entreprises québécoises à innover par l’utilisation précoce de technologies créées par de jeunes entreprises innovantes à fort potentiel de croissance.
Vise les startups (jeunes entreprises technologique en forte croissances).
Les dépenses admissibles comprennent les coûts directs des projets financés.
Demandes déposées sur appels à projets.
Claude Bouvier
conseiller en transfert technologique et innovation
Ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l'Énergie

Services

Pour être admissible : Le Ministère soutiendra des projets collaboratifs qui remplissent les critères suivants : - L'entreprise doit être officiellement accompagné par un organisme qui offre des services d’incubation et d’accélération, avec lettre de l’organisme en appui. - La demande est déposée par la startup et le projet est réalisé par cette dernière. - Il s’agit d’un projet de recherche et d’innovation technologiques axé sur le besoin commercial de l’entreprise collaboratrice. - Le projet établit une relation de coopération entre la startup et l’entreprise qui se consacre spécifiquement au développement d’un produit ou d’un procédé innovant sur mesure pour répondre aux besoins du marché. - L’entreprise ou la startup ne bénéficie pas du programme plus d’une fois au cours d’une même année financière, pour un même projet. Si le projet soumis en est un de démonstration en situation réelle d’exploitation auprès de clients potentiels en vue de faciliter sa commercialisation ou celle du procédé, exigeant des travaux d’adaptation et de validation de fonctionnalités et de comportements, il sera considéré comme étant un projet de « vitrine technologique » et donc non admissible au présent appel de propositions.
  • Type d'aide : Aide financière non remboursable.
  • Taux d'aide : 50% des dépenses admissible pour un maximum de 50 000$.
  • Note: Le primo-adoptant doit s'engager à investir 50% du coût total du projet, en espèce seulement.
  • Type de dépenses admissibles :
  • Les salaires, traitements et avantages sociaux.
  • Les frais de déplacement et de séjour liés à la réalisation du projet, en conformité avec les normes gouvernementales.
  • Les bourses versées à des étudiants.
  • Les frais liés au matériel requis et aux fournitures.
  • Les frais d’exploitation et de protection de la propriété intellectuelle (soutien légal).
  • Les honoraires (y compris ceux de chercheurs).
  • Les frais d’obtention d’une homologation ou d’une certification nécessaire à la commercialisation.
  • Les frais de location d’équipements.

Vous avez des questions?

Contactez l’expert directement !