Innov-R
PRIMA
Le programme soutient la réalisation de projets de recherche collaborative ayant un potentiel élevé de réduction des GES au Québec. Le programme Innov-R est déployé par sept RSRI. Il vise l’émergence de projets collaboratifs innovants qui permettront au Québec d’atteindre plus rapidement ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Les projets admissibles au programme INNOV-R doivent démontrer un fort potentiel de réduction des émissions de GES au Québec.
• 50 000 tonnes de CO2 eq. réduites ou évitées lors des dix (10) premières années après la
commercialisation du produit, de la technologie ou de l’innovation;
• La contribution du MEI/MELCC dans le projet doit être de moins de 20$ par tonne de CO2 évité.
Le projet doit être aussi en lien avec la thématique de PRIMA Québec concernant le développement de matériaux avancés.
Les projets doivent impliquer au moins une entreprise établie au Québec y exerçant des activités internes de production ou de recherche et développement et au moins un Institut de recherche public du Québec (IRPQ), université, centre collégial de transfert de technologie (CCTT) ou un centre de recherche public établi au Québec. D’autres partenaires tels que des OBNL, sociétés d’État, organismes publics, municipalités, entreprises hors Québec et autres peuvent aussi s’impliquer dans le projet.
Le dépôt des projets se fait selon des rondes d'appel à projets.
Michel Lefèvre
PRIMA Québec - Pôle de recherche et d'innovation en matériaux avancés
Type de Programme : Provincial
Palier gouvernemental : Financement général
Appel à projets : https://innov-r.org/

Services

Les demandes doivent être déposées par des établissements de recherche québécois.
Les projets doivent impliquer au moins une entreprise établie au Québec et y exerçant des activités internes de production ou de recherche et développement et au moins un Institut de recherche public du Québec (IRPQ) (université, centre collégial de transfert de technologie ou un centre de recherche public établi au Québec). D’autres partenaires tels des OBNL, sociétés d’État, organismes publics, municipalités, entreprises hors Québec et autres peuvent aussi s’impliquer dans le projet.
Les projets admissibles au programme INNOV-R doivent démontrer un fort potentiel de réduction des émissions de GES au Québec.
• 50 000 tonnes de CO2 eq. réduites ou évitées lors des dix (10) premières années après la
commercialisation du produit, de la technologie ou de l’innovation;
• La contribution du MEI/MELCC dans le projet doit être de moins de 20$ par tonne de CO2 évité
Seuls les projets ayant un niveau de maturité technologique de départ de 1à6 sont admissibles.
L’ensemble des organisations industrielles, académiques ou centres de recherche publics participant à un projet doivent obligatoirement être membres en règle de PRIMA Québec au moment du dépôt du projet et devront le rester durant toute la durée de celui-ci
  • L'aide financière est une subvention. Les modalités de financement sont établies selon 2 voies : la voie régulière qui vise à optimiser le financement public ; la voie express pour les projets dont la seule source de financement public est le programme INNOV-R, elle vise à optimiser le délai d’approbation et de démarrage du projet.
  • La durée maximale du projet est de 3 ans.
  • Le montant de la subvention offerte peut atteindre jusqu’à 50% des dépenses admissibles, incluant les frais de gestions du MEIE et FIR.
  • Pour la voie régulière, la subvention est de max. 500 000 $ par annné. Un max. de 80% d'argent public. La contribution privée est de min. de 20% dont 50% peut être en nature.
  • Pour la voie express, la subvention et de max. 499 999 $. La contribution privée est de min. de 50%.
  • Frais de gestion de 5 % du coût R-D du projet répartis entre le MEIE et les industriels.
  • Les dépenses admissibles incluent les coûts directs de recherche et les contributions en nature liés au projet.

Vous avez des questions?

Contactez l’expert directement !