Conseil de l'innovation du Québec - logo CIQ - logo du conseil de l'innovation du Québec

Axe 1 : Exceller en recherche, en science et en technologie (SQRI 2022-2027)

La Stratégie de recherche et d’investissement en innovation du Québec 2022-2027 (SQRI2), dévoilée par le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec (MEI) le 19 mai dernier, est basée sur 5 axes d’intervention qui seront déployés par le biais de différentes mesures et initiatives gouvernementales. Dans cet article, nous vous présentons l’Axe 1 : Exceller en recherche, en science et en technologie, qui est l’axe consacré au volet recherche de la SQRI2.


Cet article fait partie d’une série d’articles visant à présenter la SQRI2. (Re)lisez le résumé de la Stratégie.


La section de l’Axe 1 s’ouvre sur l’affirmation suivante : « Le Québec peut compter sur un réseau bien établi de collèges, d’universités et de centres de recherche. Il a bâti des écosystèmes et des infrastructures de recherche de pointe et de transfert reconnus internationalement dans plusieurs domaines, comme l’intelligence artificielle, les technologies quantiques, l’aérospatiale, les sciences de la vie et le développement durable. Ces forces sont à la source d’innovations futures et représentent un puissant levier d’attraction pour les investissements privés et étrangers ».

C’est ainsi que la SQRIpropose 2 actions structurantes pour soutenir et promouvoir la recherche : 

Appuyer les initiatives des Fonds de recherche du Québec

Avec cette action, le gouvernement annonce qu’il investira davantage dans les Fonds de recherche du Québec (une bonification récurrente est prévue). Le soutien additionnel accordé devrait permettre « de déployer des initiatives spécifiques et de soutenir des stratégies sectorielles, notamment dans le cadre des projets de recherche orientée en partenariat avec des ministères ». Il est également prévu que les Fonds de recherche du Québec établissent des collaborations interregroupements ainsi que des maillages intersectoriels et interordres.

Plus de 6 000 chercheurs oeuvrent dans les regroupements soutenus par les Fonds de recherche du Québec.

Favoriser les synergies dans l’écosystème de la recherche 

Avec cette action, le gouvernement souhaite mobiliser davantage les acteurs de la recherche pour favoriser la cohérence, la cohésion et la mutualisation de leurs interventions, en plus d’augmenter les collaborations.

De même, il est prévu que de nouvelles infrastructures de recherche partagées seront développées et que les infrastructures des zones d’innovation puissent être mutualisées afin de bénéficier au plus grand nombre d’acteurs de l’écosystème.

La mise en place des zones d’innovation viendra consolider cette approche basée sur les forces vives du Québec en assurant un financement public et privé d’infrastructures de recherche, de collaboration et d’entrepreneuriat au Québec.


Cet article fait partie d’une série d’articles visant à présenter la SQRI2.

Partager 

Lire d'autres nouvelles