Conseil de l'innovation du Québec - logo CIQ - logo du conseil de l'innovation du Québec
Initiative d’appui au développement économique de l’Est de Montréal
L’Est de Montréal a une longue histoire d’activité industrielle et compose depuis plusieurs années avec des défis importants qui freinent son développement. Pourtant, cette zone a les atouts et le potentiel pour devenir un pôle de développement économique et social de premier plan.

Reconnaissant ce potentiel, le gouvernement du Canada s’est engagé dans le budget 2021 à appuyer la transformation économique de l’Est de Montréal, et a contribué à mobiliser la communauté lors du Sommet de l’Est de novembre 2023, tout en y annonçant des actions concrètes.

Ainsi, DEC investira 30 M$ au cours des prochaines années dans des projets de PME et d’OBNL qui auront des retombées économiques dans l'Est de Montréal. L’objectif est de promouvoir les possibilités de développement qui favorisent la revitalisation, l’attractivité et la réindustrialisation durable de la région.
GC - Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)
Type de Programme : Fédéral
Palier gouvernemental : Financement général

Services

Les projets doivent avoir un impact positif sur la revitalisation de l’Est de Montréal, par des retombées sur la vitalité de la communauté des points de vue économique, environnemental ou social.

- Projets favorisant la revitalisation et l’attractivité de l’Est de Montréal : projets qui stimulent la vitalité socioéconomique et l’attractivité du territoire, améliorent le milieu de vie, ou favorisent la diversification et génèrent des investissements.

- Projets soutenant la réindustrialisation de l’Est de Montréal : projets qui favorisent l’établissement et la croissance des entreprises innovantes, principalement les PME, y compris celles à fort potentiel de croissance.
  • Pour les PME : une aide financière pouvant généralement aller jusqu’à 50 % des coûts autorisés;
  • Ce montant est remboursable, sans intérêt. Les remboursements commencent généralement deux ans après la fin du projet.
  • Pour les OBNL : une aide financière non remboursable pouvant généralement aller jusqu’à 90 % des coûts autorisés. Certaines exceptions peuvent s’appliquer, notamment pour des projets menés par des organismes autochtones et certains projets d’immobilisations.

Vous avez des questions?

Contactez l’expert directement !