Édition du 13 décembre 2022

Chaque mardi, l’équipe du Conseil de l’innovation du Québec vous offre un aperçu de ce qui a retenu son attention en matière d’innovation au cours de la semaine. Il est possible de s’inscrire pour recevoir les nouvelles de la semaine directement dans votre boîte courriel.

Dans cette édition : retour sur le Grand Colloque Agtech du Québec, soutien financier pour des postes de responsable en innovation et en commercialisation, les 25 plus grandes entreprises de transformation alimentaire au Québec, la Zone d’innovation de Bromont, un an plus tard, quatre nouvelles chaires de recherche offertes par l’UQTR, La 2e saison du balado Simplement Audacieux, Le facteur humain de la gestion, Comment pratiquer l’empathie pour mieux innover, l’écosystème de l’AgeTech prend forme au Canada et bien plus!

Bonne lecture! Et surtout n’hésitez pas à passer le mot et à faire circuler ce billet hebdomadaire.


Promouvoir

Faire connaître des initiatives porteuses pour notre écosystème.

 

 


Retour sur le Grand Colloque Agtech du Québec 

La 3e édition du Grand Colloque Agtech du Québec a permis de mettre en avant les individus et organisations derrière l’agtech au Québec. Il s’agit d’un pas de plus pour démocratiser l’adoption de technologies agroalimentaires propres auprès des acteurs de l’industrie.

« Les changements s’accélèrent et nos actions pour se préparer à pallier les enjeux d’insécurité alimentaire ici et à l’international doivent s’intensifier. Avec sa position géographique avantageuse, le Québec doit prendre un rôle plus actif dans la lutte aux changements climatiques et leurs impacts dans nos assiettes, car ils n’iront qu’en grandissant. Notre écosystème, nos centres de recherche, nos innovateurs et nos ressources, combinés ensemble, nous donnent le potentiel de faire beaucoup plus qu’accroître notre autonomie alimentaire au Québec  », soutient Marilou Cyr, directrice générale de la Zone Agtech.

En nouveauté cette année, la première édition du concours Les Grands Prix de l’Innovation Agtech du Québec s’est déployé en 4 catégories :

  • le Prix de l’Innovateur en chef a été remis à Programme AIR, et le Prix coup de cœur à Ferme d’hiver, qui se sont distingués par leur créativité, le génie, l’avancée de leur solution et leur pertinence par rapport aux enjeux à solutionner pour l’alimentation de demain (présentés par le Conseil de l’innovation du Québec);
  • le Prix Startup d’exception a été remis à LBM-AGTECH qui se distingue par son impact, ses résultats et sa contribution exceptionnelle dans l’accroissement de l’autonomie alimentaire de la province, la réduction l’impact environnemental et l’adaptation aux changements climatiques de l’agriculture (présenté par le Réseau des CCTT – Synchronex);
  • le Prix de la Relève en recherche a été décerné à Mariève Dallaire-Lamontagne qui s’est distinguée par l’excellence de ses travaux de recherche dans le domaine de l’agtech et des bioproduits végétaux (présenté par la FSAA de l’Université Laval);
  • le Prix de l’Utilisateur de l’année a été décerné au Réseau d’expertise en innovation agricole (REIA) pour son rôle fondamental dans l’intégration et le transfert vers le marché des technologies et solutions agricoles innovantes du Québec (présenté par Ecotech Québec).

Lire le communiqué de presse bilan.


Appel de projets – Soutien au poste de responsable en innovation et en commercialisation

Le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec invite les entreprises qui souhaitent investir dans le cycle de l’innovation à présenter une demande d’aide financière pour le soutien au poste de responsable en innovation et en commercialisation. 

L’appel vise à financer des projets qui contribuent au développement de la relève en science et en technologie au Québec ainsi qu’à son intégration sur le marché du travail. Un poste admissible peut recevoir un soutien financier pouvant atteindre 50 % du salaire annuel (y compris les avantages sociaux), jusqu’à un montant maximum de 75 000 $.

Les postes avec des mandats stratégiques sont admissibles, notamment ceux consacrés à la gestion de l’innovation, au développement de la croissance de l’entreprise, à l’adaptation des résultats de recherche et à la valorisation des résultats de recherche.

Date limite de dépôt des candidatures : 15 janvier 2023.

Consulter les détails.


Propulser

Mettre en valeur les bons coups de l’innovation technologique et sociale au Québec.

 

 


Les 25 plus grandes entreprises de transformation alimentaire au Québec

Le journal Les Affaires a établi, en partenariat avec la firme SOM, le classement des 25 plus grands transformateurs alimentaires du Québec 2022. Les entreprises sont classées selon leur nombre actuel d’employés déclaré. Le top 3 est composé de Agropur Coopérative, Saputo et Exceldor Coorpérative.

Consulter le classement complet.


Zone d’innovation de Bromont, un an plus tard

Bromont a été officiellement désignée au début de 2022 comme l’une des deux premières zones d’innovation au Québec, avec Sherbrooke. Moins d’un an après avoir obtenu ce titre, la ville se positionne déjà sur l’échiquier mondial pour attirer d’importants joueurs en haute technologie. Le Centre de recherche en microélectronique (C2MI), où les projets se multiplient, a un rôle de premier plan dans cette opération séduction.

Entrevue avec le président-directeur général de la Zone d’innovation Technum Québec, Normand Bourbonnais.

Entrevue avec la PDG du C2MI, Marie-Josée Turgeon..


Quatre nouvelles chaires de recherche offertes par l’UQTR

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a annoncé la création de quatre nouvelles chaires de recherche. Elles portent sur les thèmes suivants : 

  • les pratiques en gestion des ressources humaines, le bien-être et la performance au travail, dirigée par la professeure Annick Parent-Lamarche du département de gestion des ressources humaines, 
  • le forensique numérique, dirigée par le professeur Maxime Bérubé du département de chimie, biochimie et physique, 
  • la santé des travailleurs vieillissants, dirigée par la professeure Alexandra Lecours du département d’ergothérapie, 
  • les disparités sociales, l’adaptation au stress et la santé, dirigée par la professeure Claudia Trudel-Fitzgerald du département de psychologie.

L’UQTR a l’objectif de créer 12 chaires de recherche au cours des années 2022-2024.

En apprendre plus dans cet article. 


Des entreprises qui se démarquent 

  • Une compagnie d’ici chez les géants de l’auto : l’entreprise Laserax de Québec permet de nettoyer et de souder les batteries électriques au laser.

Consulter les détails.

  • L’AirDX-SM de la firme DroneXperts est présenté comme une « première mondiale ». Le drone, développé à Québec, dispose d’un GPS qui permet de géolocaliser et de détecter en temps réel jusqu’à sept gaz différents, dont des gaz à effet de serre. 

Consulter les détails.

  • Solutions Nexam offre une plateforme sécurisée qui permet aux organisations et aux entreprises de faire passer des entretiens d’embauche, des tests d’aptitude ou des examens à distance.

Consulter les détails.


Inspirer

Alimenter les réflexions pour faire croître l’esprit d’innovation.

 

 


La 2e saison du balado Simplement Audacieux

« Il faut de l’audace pour transformer une idée toute simple en entreprise innovante. » Laval Innov vous invite à (re)découvrir tous les épisodes de la saison 02 de son balado Simplement Audacieux.  Chaque épisode raconte des histoires humaines d’entrepreneurs d’ici. Rendez-vous en janvier pour une 3e saison remplie de surprises!

Écouter un épisode en particulier :


Deux thèmes abordés lors de la conférence Front End of Innovation (FEI) 2022

L’Institut de développement de produit revient sur deux thèmes abordés lors de la conférence Front End of Innovation (FEI) 2022 à Boston, il y a quelques semaines.

Le leadership ambidextre

Celui-ci est présenté comme une approche évolutive qu’il faut comprendre et explorer selon la nature et le degré de maturité des activités d’une entreprise. L’approche ambidextre permet à l’entreprise de détenir un portefeuille d’activités à différents stades de maturité; certaines expérimentales, d’autres matures et génératrices de profits. La clé consiste à séparer les projets d’exploration de l’activité principale, donnant l’occasion à chaque unité d’exécuter les stratégies appropriées à leur niveau de maturité et ce, à leur propre rythme.

Face à l’évolution exponentielle de la technologie : confiance et humilité

Pour le futurologue Magnus Lindkvist, la technologie sera un allié incontournable dans le futur. Les nombreuses découvertes scientifiques vont nous permettre de faire un tas de choses, inimaginables aujourd’hui, beaucoup plus rapidement. 

Il affirme : « …si vous voulez créer, continuez d’user de créativité en apprenant à danser avec les règles, d’explorer, d’aller voir ailleurs, de rechercher la friction créative et les désaccords! Les fous essaient toujours quelque chose de nouveau… Vous devriez être fiers de faire partie des fous. »

Lire l’article complet, qui contient d’autres coups de cœur.


Le facteur humain de la gestion

« Les habiletés humaines sont plus importantes que jamais dans cette ère post pandémique et de pénurie de main-d’œuvre où l’on a réinventé le fonctionnement de nos organisations. Au-delà du raisonnement purement rationnel, ce sont ces habiletés à se comprendre et à partager des objectifs communs qui feront la différence dans nos organisations. »

L’Institut de leadership lance une nouvelle accréditation : Certifié.e en leadership et en management humain. Les certifiés en Leadership et management humain partageront un certain nombre de valeurs très inspirantes qu’ils s’engageront à respecter et à partager, tout au long de leur vie professionnelle.

  • Respect: Le respect doit être à la base de toutes interactions avec les autres. Le respect, c’est aussi d’écouter et d’accueillir les différences de points de vue.
  • Connaissance de soi et des autres : Cultiver son intelligence émotionnelle et relationnelle, d’être curieux et intéressé par les autres.
  • Humilité : Avoir l’humilité de croire au besoin d’être bien entouré par des pairs, de mettre en lumière l’apport des autres. Reconnaître le besoin de se mettre à jour en termes de connaissances et de perfectionnement et d’agir en conséquence.
  • Courage : Avoir la capacité de prendre des décisions raisonnées tout en étant en mesure, d’oser et de tenter des actions difficiles s’il en juge être dans le meilleur intérêt de l’organisation et de ses parties prenantes.
  • Diversité : Accueillir positivement la diversité d’opinion, d’expériences et de cultures. S’engager à s’informer et à se sensibiliser aux différences sous toutes ses formes afin d’agir contre toutes discriminations.

Lire le communiqué de presse.


Orienter

Mettre en lumière des pratiques gagnantes, des tendances et des résultats de recherche.

 

 


Repenser le rapport du juridique aux innovations technologiques

Le professeur en droit Benjamin Lehaire, de l’École des sciences de l’administration de l’Université TÉLUQ, signe un livre en philosophie du droit intitulé L’innovation hors-la-loi : les origines de la techno-normativité, qui propose une lecture critique du rapport entre droit et innovation.

L’ouvrage présente une réflexion sur le rôle du droit dans notre société, à la fois comme vecteur de techno-normativité, mais aussi comme solution ou limitation des effets négatifs de la technologie sur la société.

Lire le communiqué de presse.


Le Québec innove, oui, mais…

Il y a eu un regain de projets innovants au Québec au cours des deux dernières années. « C’est étonnant comment le génie humain peut poindre en période de crise », souligne Pascal Monette, président-directeur général de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ).

Malgré ce lot d’innovations, le Québec accuse un léger retard par rapport aux autres provinces. Que devraient faire les entreprises? « Il faut que les innovations et la transformation numérique soient incluses dans les plans d’affaires des entreprises », soutient M. Monette. « Il faut que ça parte des têtes dirigeantes, il faut que ça soit ancré, qu’il y ait une impulsion des leaders qui se traduit dans le plan stratégique qui est partagé, les gens doivent comprendre vers où ils vont. Il faut casser les silos, il faut que les gens travaillent ensemble, il faut laisser place à la créativité, il ne faut pas avoir peur de l’échec. »

Lire l’article dans La Presse.


Comment pratiquer l’empathie pour mieux innover?

L’étape de l’empathie est la première étape de l’approche d’innovation Design Thinking. Elle demande une certaine capacité d’écoute pour aller chercher les vraies préoccupations de vos consommateurs. Sur sa chaîne YouTube Innovation 110%, Fabrice Briatte présente cette première étape. Il propose aussi trois défis et exercices pour vous entraîner à développer votre empathie et pour être prêt à mieux observer vos consommateurs et leur changement de comportement.

Regarder la vidéo Comment pratiquer l’empathie?

Défi 1 : Être ouvert d’esprit

Défi 2 : Savoir observer

Défi 3 : Savoir écouter


Connecter

Faire connaître des ressources pour innover et des événements pour tisser des liens.

 

 


L’écosystème de l’AgeTech prend forme au Canada

Créé par MEDTEQ+ et AGE-WELL NCE Inc., l’initiative envisAGE mobilise l’écosystème AgeTech canadien pour propulser les entreprises offrant des solutions technologiques innovantes améliorant la qualité de vie des personnes aînées. 

Avec cette initiative, les deux partenaires souhaitent rassembler un écosystème composé d’entreprises en démarrage, d’entreprises innovantes, d’académiques, d’organismes communautaires, d’organisations de la santé du domaine public et privé ainsi que d’investisseurs. Tous réunis dans le but d’encourager l’implémentation et l’adoption de solutions innovantes répondant aux besoins des personnes aînées et de celles et ceux qui en prennent soin.

En apprendre plus.


Appel à projets – Incubateur d’entreprises collectives

L’incubateur Enracine est un programme d’accompagnement à la création d’entreprises collectives sur le territoire de la ville de Laval. L’objectif est d’accompagner la réflexion et la structuration de projets afin de les rapprocher d’un financement pour le lancement de leurs activités.

Le programme est à la recherche de 8 projets d’impact qui répondent aux enjeux sociaux et environnementaux pour créer la prochaine cohorte de l’incubateur qui débutera le 18 janvier 2023. L’ensemble du parcours ENRACINE est offert gratuitement.

En apprendre plus.

S’inscrire.


Si vous en voulez encore plus, vous pouvez (re)voir le bulletin 7 jours d’innovation de la semaine dernière.

Vous souhaitez porter à notre attention des réalisations concrètes et des initiatives porteuses en matière d’innovation? Écrivez à [email protected]

 

Partager 

Le bulletin de veille 7 jours d'innovation dans votre boîte courriel

Il est possible de recevoir directement dans votre boîte courriel l’édition hebdomadaire du bulletin de veille 7 jours d’innovation. Remplir le formulaire pour la recevoir chaque mardi.

« * » indique les entrées obligatoires

Confirmation
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Lire d'autres nouvelles

Édition du 31 janvier 2023

Voici le bulletin de veille 7 jours d’innovation. Dans cette édition : plaidoyer pour plus d’innovation, le Centech parmi les meilleurs incubateurs au monde, le superordinateur quantique d’IBM bientôt au Québec, une usine intelligente pour promouvoir les technologies, l’innovation au service du recrutement et de la rétention de personnel, et si on ajoutait des critères en lien avec le développement durable au PIB?, entreprises désirant résoudre leurs enjeux environnementaux ou énergétiques recherchées, et bien plus!

Lire la suite »

Édition du 24 janvier 2023

Dans cette édition : Alors que le Forum IA Québec se joint au Conseil de l’innovation du Québec, nous vous présentons une édition spéciale entièrement consacrée à l’intelligence artificielle.

Lire la suite »