Édition du 29 novembre 2022

Chaque mardi, l’équipe du Conseil de l’innovation du Québec vous offre un aperçu de ce qui a retenu son attention en matière d’innovation au cours de la semaine. Il est possible de s’inscrire pour recevoir les nouvelles de la semaine directement dans votre boîte courriel.

Dans cette édition : Bilan de la tournée automne 2022 de l’innovateur en chef, 2023 sera l’année de l’innovation au Québec et en France, Laval mobilise sa communauté créative, des entreprises qui se démarquent, l’économie circulaire : pouvons-nous renverser la tendance, entrepreneur social ou privé, quelle différence?, repenser l’évaluation de l’impact social et environnemental des entreprises, le programme Virage PME, le Forum de l’industrie de la santé de Québec, et bien plus!

Bonne lecture! Et surtout n’hésitez pas à passer le mot et à faire circuler ce billet hebdomadaire.


Promouvoir

Faire connaître des initiatives porteuses pour notre écosystème.

 

 


Bilan de la Tournée de l’innovateur en chef

En septembre dernier, l’innovateur en chef, Luc Sirois, entamait une tournée des régions du Québec. Il souhaitait ainsi aller à la rencontre des entrepreneures et des entrepreneurs du Québec et des leaders de l’écosystème de l’innovation. Deux mois plus tard, il peut dire mission accomplie pour cette première partie de sa tournée.

Entre le 12 septembre 2022 et le 16 novembre 2022, neuf régions ont été visitées : Chaudière-Appalaches, Laurentides, Montréal, Montérégie, Capitale nationale, Îles-de-la-Madeleine, Mauricie, Centre-du-Québec, Gaspésie. En tout, ce sont 1 060 personnes qui ont participé aux différentes activités : 730 entrepreneurs et 330 membres de l’écosystème de développement économique. 

Le Conseil de l’innovation tient à remercier plus particulièrement les Espaces Régionaux d’Accélération et de Croissance (ERAC) qui ont collaboré étroitement à la réalisation de la tournée en organisant les rencontres dans chaque région du Québec.

La tournée fait relâche pour les prochaines semaines. Elle reprendra au début de l’année 2023.

Consulter le bilan en texte, en image et en vidéo.


2023 sera l’Année de l’Innovation Franco-Québécoise

L’innovation est une priorité conjointe de la France et du Québec et sera structurante pour la relation bilatérale en 2023. L’Année de l’Innovation Franco-Québécoise (AIFQ) aura pour objectif de renforcer les investissements croisés et les partenariats publics-privés dans les secteurs économiques innovants et créateurs d’emploi sur les deux territoires, au service d’une croissance décarbonée et durable. 

Trois thématiques : la transition écologique et l’environnement; l’économie numérique; l’économie sociale et solidaire et l’innovation sociale. 

Sept secteurs d’activités : l’aérospatial, l’agrochimie et l’agriculture, les énergies et le transport, les industries culturelles et créatives, l’intelligence artificielle et la cybersécurité, la quantique, les sciences de la vie et de la santé.

Lire le communiqué de presse.

Consulter le site de l’AIFQ.


Québec sera l’hôte de la prochaine Rencontre des Entrepreneurs Francophones

Le Conseil du patronat du Québec (CPQ), en collaboration avec Québec International, sera l’organisateur de cette la Rencontre des Entrepreneurs Francophones (LaRef) en 2023. Plusieurs centaines d’entrepreneurs en provenance des quatre coins du globe seront attendus à cet événement annuel de l’Alliance des Patronats Francophones. 

Avec LaRef, le CPQ aimerait voir le Québec se tailler une place prépondérante dans l’espace francophone, autant par la voie diplomatique que la coopération économique. L’objectif de LaRef est de créer un rendez-vous pour les délégations internationales et pour les employeurs québécois, de générer des occasions d’affaires.

Lire le communiqué de l’annonce


Propulser

Mettre en valeur les bons coups de l’innovation technologique et sociale au Québec.

 

 


Laval mobilise sa communauté créative 

Au cours de l’automne, dans le cadre du 3e volet de sa collaboration avec le prestigieux Massachussetts Institute of Technology, la Ville de Laval a réuni des citoyens, des entreprises et ses partenaires de l’innovation – Laval Innov, le Pôle régional d’économie sociale de Laval (PRESL) et le Pôle lavallois d’enseignement supérieur en arts numériques (PLAN) – afin de générer des idées innovantes pour son centre-ville.

L’objectif était d’explorer comment les nouvelles technologies et les méthodes d’analyse intelligentes peuvent améliorer la qualité de vie de la population, notamment en matière d’environnement, de transport, d’habitation, de culture, d’agroalimentaire et de loisirs. Un guide sera éventuellement publié afin de devenir une véritable vitrine de l’innovation pour mieux faire connaître l’effervescente communauté créative lavalloise.

En apprendre plus sur la démarche.


Des entreprises qui se démarquent

  • VMware lance un centre de recherche et développement à Montréal. Ce centre sera hébergé dans les locaux de l’incubateur technologique Centech et permettra de créer des solutions adaptées à la 5G et à la 6G.

Lire le communiqué de presse.

  • Visao facilite la promotion des équipements industriels et leur démonstration. La jeune pousse québécoise aide les fabricants d’équipements à mettre en valeur leurs produits par des animations 3D, disponibles en ligne, qui montrent comment l’appareil fonctionne et peut répondre au besoin des clients. Les clients peuvent ainsi mieux évaluer si les produits répondront à leurs besoins.

Consulter les détails.

  • Hopper est au sommet des technos canadiennes qui ont la plus forte croissance. La Montréalaise Hopper, dont l’application permet de trouver des vols de dernière minute, est la techno canadienne de l’internet et des médias qui affiche la plus forte croissance de ses revenus, selon le plus récent palmarès Fast 15 de Deloitte. 

Consulter les détails.

  • Chantier Davie Canada servira de banc d’essai pour une équipe de chercheurs de l’Université Laval pour développer un carburant de remplacement au diesel qui ne nécessitera pas le changement des moteurs des bateaux. L’utilisation sécuritaire de l’ammoniac vert dans un moteur diesel conventionnel est la clé de cette nouvelle technologique qui pourrait être commercialisée par la suite.

Consulter les détails.

  • Le changement semble anodin. Mais la transformation numérique de Maçonnex, amorcée par le simple remplacement de son logiciel de gestion ERP dont la première mouture avait été implantée il y a 25 ans puis par la mise en place d’une base de données, a nettement porté fruit. « C’est le jour et la nuit. On a grandement amélioré notre efficacité opérationnelle et logistique et gagné en rapidité, sans même avoir à ajouter de la main-d’œuvre. ».

Consulter les détails.

  • Après des années de recherche et développement, l’entreprise montréalaise Sheertex produit chaque jour 10 000 paires de collants qui résistent à tout. Ce produit qui ne s’abîme pas et ne se déchire pas, qualifié d’unique par l’entreprise, est maintenant vendu partout au Canada et aux États-Unis. Sheertex compte 183 employés qui travaillent tous à l’usine de Saint-Michel. 

Consulter les détails.


Inspirer

Alimenter les réflexions pour faire croître l’esprit d’innovation.

 

 


Trois questions à un dirigeant d’entreprise

L’École d’Entrepreneurship de Beauce a posé trois questions à Pier-Luc Lessard, directeur général de Maçonnex, entreprise spécialisée dans la distribution de produits de revêtements extérieurs et d’aménagement paysager, ainsi que de poêles et foyers, principalement auprès d’entrepreneurs généraux et de professionnels en construction.

  • Quel est le meilleur conseil que vous avez reçu ou que vous aimeriez avoir reçu?

« L’importance de développer des relations équitables avec nos partenaires. De développer des relations saines et durables avec les clients, les fournisseurs, les actionnaires et les employés. »

  • Qu’est-ce qui vous motive, comme entrepreneur, comme dirigeant?

« C’est de créer de nouvelles façons de faire pour atteindre des hauts niveaux d’efficience et de performance. Bâtir avec vision, passion et détermination des entreprises innovantes bien ancrées dans mes valeurs. »

  • Que feriez-vous si vous n’aviez peur de rien?

« Maçonnex est un chef de file de son industrie grâce à sa flexibilité logistique et son efficacité opérationnelle. L’expertise et le professionnalisme de notre personnel permettent de combler les besoins de notre clientèle. Si je n’avais peur de rien, j’aimerais reproduire ce modèle dans d’autres industries totalement différentes. Je crois que ce que nous avons mis en place peut s’appliquer ailleurs et les résultats peuvent être exponentiels. »

Lire l’article complet.


Économie circulaire: pouvons-nous renverser la tendance

L’indice de circularité des produits au Québec n’est que de 3,5 %, soit bien inférieur à la moyenne mondiale de 8,6 %. Pour bien comprendre ce qu’est l’économie circulaire, voici la définition retenue par le Pôle québécois de concertation sur l’économie circulaire :  L’économie circulaire est « un système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique circulaire, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités ». 

Pour renverser la tendance, un nouveau programme vient d’être lancé pour financer des projets collaboratifs en économie circulaire et optimiser la performance environnementale des entreprises. Quatre secteurs d’activité ont été ciblés dans un premier temps, les secteurs de l’agroalimentaire, de l’énergie, de la construction et des produits métallurgiques. 

Le programme Soutien aux innovations industrielles pour la transition vers une économie circulaire (SI2TEC) permet d’obtenir un montant allant jusqu’à 500 000 dollars. Les PME intéressées à y participer doivent soumettre une lettre d’intention au plus tard le 8 décembre et la demande détaillée pour le 16 février 2023. 

En apprendre plus dans cet article.


Orienter

Mettre en lumière des pratiques gagnantes, des tendances et des résultats de recherche.

 

 


Entrepreneur social ou privé, quelle différence?

Savez-vous la différence entre un entrepreneur privé ou social? La seule personne qui pouvait répondre à cette question est bien évidemment un entrepreneur social. La question a été posé à Donald Gingras, diplômé de l’École d’entrepreneuriat de Beauce (EEB) et directeur général du Réseau Patro.

Sa réponse? « Il n’y en a pas. »

Il explique : « Le rôle du leader d’un OBNL est similaire sur plusieurs points à celui de l’entrepreneur privé. Pensons au défi de la main-d’œuvre, à la nécessité de faire vivre les valeurs de l’organisation, de faire rayonner l’organisation, de s’allier des partenaires pour le financement de ses programmes, maintenir des relations politiques, analyser son marché, rester connecter sur les dernières tendances, veiller à la planification stratégique, etc. Ah oui! Et les deux, à la fin de l’année, ont la responsabilité de faire des profits ».

En apprendre plus dans cet article. 


Repenser la manière dont nous évaluons l’impact social et environnemental des entreprises

Alors que les évaluations environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) existantes se concentrent essentiellement sur les questions opérationnelles internes, l’investissement d’impact, lui, se concentre sur des questions externes, mais il néglige les considérations internes. 

Les chercheurs Nicholas Andreou et Marya Besharov proposent une approche holistique pour évaluer et comparer les performances d’impact des entreprises, basée sur quatre leviers différents qu’une entreprise peut utiliser pour effectuer des changements sociaux et environnementaux : (1) les produits et services qu’une entreprise développe ou vend; (2) les segments de clientèle qu’elle cible; (3) les modifications dans les opérations; (4) la manière dont les bénéfices sont utilisés. 

Il s’agit de :

  1. Créer des produits et services qui offrent une valeur sociale ou environnementale positive.  
  2. Améliorer l’abordabilité et l’accessibilité des produits et services pour atteindre les populations marginalisées.
  3. Intégrer les considérations sociales et environnementales dans les opérations d’une entreprise.  
  4. Utiliser les bénéfices pour soutenir la création de valeur sociale ou environnementale.

Bien que chaque levier soit distinct, la valeur réelle provient de la prise en compte des quatre leviers ensemble. En capturant l’éventail complet des façons dont une entreprise peut avoir un impact, le cadre aidera à orienter les flux de capitaux vers des entreprises durables.

Lire l’article du Vecteurs Économie et Innovation.


Connecter

Faire connaître des ressources pour innover et des événements pour tisser des liens.

 

 


Lancement du programme Virage PME

Le réseau des centres d’expertise industrielle (RCEI) a annoncé récemment le lancement de son programme Virage PME. Cette initiative permettra à 1 000 entreprises québécoises d’obtenir de l’accompagnement pour accélérer leur transformation numérique.

D’une durée de 3 ans et d’une valeur de plus de 11M$, le programme a pour but de démocratiser les principes et les technologies de l’industrie 4.0, afin d’accroître la productivité des manufacturiers.

Lire le communiqué de presse.


Lancement d’une démarche consultative pour la préparation du renouvellement de l’OBVIA

L’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique (OBVIA) entame son processus de renouvellement pour la période 2023-2028. Une série de travaux, consultations et rencontres en vue de construire la prochaine phase de l’OBVIA est en cours avec la communauté, composée des 220 chercheuses et chercheurs, des coresponsables, des étudiantes et étudiants, des partenaires et toutes les parties prenantes. Ces différentes étapes et la participation de toutes et tous permettront de mieux établir la prochaine destination et cerner les priorités tout en mettant en évidence le travail unique de notre communauté de recherche.

Consulter la page de présentation de la démarche.


Le SHIFT Centre est maintenant ouvert à tous

Le SHIFT Centre a récemment ouvert ses portes sur le campus de l’Université Concordia à Montréal. Il se définit comme un lieu de réseautage, de collaboration et d’apprentissage à travers l’engagement communautaire. Il a comme objectif de motiver les gens à relever des défis sociétaux et à créer un Montréal plus juste, plus inclusif et plus prospère.

Le Centre SHIFT a été rendu possible grâce à un don de 10 millions de dollars de la Fondation Amelia & Lino Saputo Jr. et de la Fondation Mirella & Lino Saputo.

En apprendre plus. 


En rappel : Forum de l’industrie de la santé de Québec

Le 6 décembre, le FISQ accueillera ses participants avec un programme renouvelé autour de 4 grands blocs thématiques propulsés par des conférenciers et panelistes qui amèneront une nouvelle vision, des nouveaux standards, pour s’assurer que l’innovation prenne en compte le plus grand nombre d’enjeux au service de la santé. 

Lire les détails.


Si vous en voulez encore plus, vous pouvez (re)voir le bulletin 7 jours d’innovation de la semaine dernière.

Vous souhaitez porter à notre attention des réalisations concrètes et des initiatives porteuses en matière d’innovation? Écrivez à [email protected]

 

Partager 

Le bulletin de veille 7 jours d'innovation dans votre boîte courriel

Il est possible de recevoir directement dans votre boîte courriel l’édition hebdomadaire du bulletin de veille 7 jours d’innovation. Remplir le formulaire pour la recevoir chaque mardi.

« * » indique les entrées obligatoires

Confirmation
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Lire d'autres nouvelles

Édition du 31 janvier 2023

Voici le bulletin de veille 7 jours d’innovation. Dans cette édition : plaidoyer pour plus d’innovation, le Centech parmi les meilleurs incubateurs au monde, le superordinateur quantique d’IBM bientôt au Québec, une usine intelligente pour promouvoir les technologies, l’innovation au service du recrutement et de la rétention de personnel, et si on ajoutait des critères en lien avec le développement durable au PIB?, entreprises désirant résoudre leurs enjeux environnementaux ou énergétiques recherchées, et bien plus!

Lire la suite »

Édition du 24 janvier 2023

Dans cette édition : Alors que le Forum IA Québec se joint au Conseil de l’innovation du Québec, nous vous présentons une édition spéciale entièrement consacrée à l’intelligence artificielle.

Lire la suite »