Conseil de l'innovation du Québec - logo CIQ - logo du conseil de l'innovation du Québec

Retour sur le lancement de la SQRI 2022-2027

Le lancement de la nouvelle Stratégie de recherche et d’investissement en innovation (SQRI2, que l’on prononce SQRI au carré) a été l’occasion d’organiser un grand rassemblement de l’écosystème de la recherche, de l’innovation et de l’entrepreneuriat à Montréal. L’événement était également diffusé en ligne.

L’événement était animé par Marie-Chantale Chassé, l’adjointe parlementaire du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. Dès l’ouverture, elle a tenu à saluer l’ensemble des acteurs de l’écosystème qui se sont mobilisés dans le processus de consultation qui a conduit à la réalisation de la SQRI2.

Par la suite, le ministre a présenté l’esprit derrière le document d’une cinquantaine de pages : « Le cycle de l’innovation en mouvement : inventer, développer, commercialiser ».

Au cœur de la Stratégie, une volonté de faciliter l’aiguillage des jeunes entreprises vers les bonnes ressources. Le ministre qui dit qu’il était lui-même étourdit en voyant l’ampleur de l’écosystème entrepreneurial. Bref, l’écosystème est riche mais il demeure complexe à comprendre. Les entrepreneurs s’y perdent et peuvent même se décourager de se lancer en affaires, a-t-il fait remarquer.

Le ministre a mentionné que la Stratégie voulait établir un véritable trait d’union entre la recherche et l’innovation : « Comment prendre ce qui émane de la recherche publique pour le propulser vers la commercialisation ».

« Nous voulons mettre un terme à la vallée de la mort de l’entrepreneuriat, soutenir davantage nos jeunes entreprises pour permettre à plus d’idées de se rendre à la commercialisation », a-t-il dit. D’ailleurs, la Stratégie prévoit des investissements substantiels en capital de risque.

Le ministre a aussi reconnu que le Québec est la province canadienne qui crée le moins de nouvelles entreprises. « Nous devons donner plus d’aide à nos startups. Nous avons des entrepreneurs ambitieux, nous voulons maintenant nous assurer qu’ils ont les bons outils entre les mains pour aller au bout de leurs idées », a-t-il répété.

Parmi les outils qui seront bientôt disponibles, le nouveau baromètre de l’innovation, développé par le Conseil de l’innovation avec de nombreux partenaires, pourra apporter des données et indications sur des secteurs et guider la prise de décision.

Faire de l’innovation le cœur du développement économique du Québec dans les prochaines années.

En encourageant l’innovation, Québec veut finalement contribuer à la recherche de solution à des enjeux de société comme le réchauffement climatique, la santé ou le vieillissement de la population.

Des panels de discussion pour chaque axe

Après cette ouverture protocolaire, les différents axes de la Stratégie ont fait l’objet de panel de discussion.

Axe 1 : Exceller en recherche, en science et en technologie, animée par Martin Carli, biochimiste et communicateur scientifique

Avec

  • Miriam Beauchamp, neuropsychologue et professeure agrégée en psychologie à l’Université de Montréal
  • Maxime Descoteaux, professeur en informatique à l’Université de Sherbrooke
  • Céline Vaneeckhaute, ingénieure et professeure agrégée à l’Université Laval


Axe 2 : Développer les talents et la culture scientifique et de l’innovation

avec Farah Alibay, Ingénieure en Aérospatiale Canadienne chez Jet Propulsion Laboratory


Axe 3 : Créer un environnement favorable au développement de l’innovation, animée par Luc Sirois, innovateur en chef du Québec

Avec

  • Nancy Rancourt, présidente-directrice générale par intérim d’Axelys
  • Marie-Pierre Ippersiel, présidente-directrice générale de PRIMA Québec
  • Marie Gagné, présidente-directrice générale de Synchronex


Axe 4 : Soutenir les investissements et la commercialisation des innovations en entreprise, coanimée par Frantz Saintellemy, chancelier de l’Université de Montréal et président et chef de l’exploitation de LeddarTech, et Luc Sirois, innovateur en chef du Québec

Avec

  • Érick Fortin, directeur ingénierie, R&D et innovation – CAE Santé
  • Stéphane Rituit, cofondateur et président-directeur général de Felix & Paul Studios.


Axe 5 : Miser sur des secteurs d’avenir et des projets structurants, animée par Sylvie Pinsonnault, première vice-présidente, Stratégies, solutions d’affaires et innovation d’Investissement Québec

Avec

  • Sam Ramadori, président-directeur général, et Jean-Simon Venne, cofondateur et directeur des nouvelles technologies de Brainbox
  • Philippe St-Jean, président-directeur général de Nord quantique


En conclusion


Cet article fait partie d’une série d’article visant à présenter la SQRI2.

Partager 

Lire d'autres nouvelles