Conseil de l'innovation du Québec - logo CIQ - logo du conseil de l'innovation du Québec

Une présentation des principes directeurs (SQRI 2022-2027)

La Stratégie de recherche et d’investissement en innovation du Québec 2022-2027 (SQRI2), dévoilé par le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec (MEI) le 19 mai dernier, est basée sur 5 principes directeurs. Ceux-ci guideront l’ensemble des actions proposées dans la Stratégie. Nous vous les présentons dans cet article.


Cet article fait partie d’une série d’articles visant à présenter la SQRI2. (Re)lisez le résumé de la Stratégie.


Les cinq principes directeurs témoignent de la vision que s’est donnée le MEI avec cette nouvelle stratégie :

« Un Québec audacieux et ambitieux qui investit dans la recherche et l’innovation durable et inclusive pour exceller à l’échelle mondiale et créer plus de richesses économiques et sociales ».

1. Connecter tous les acteurs du cycle de l’innovation, de l’idée à la commercialisation

Le gouvernement du Québec a déjà débuté la mise en oeuvre de ce principe au cours des derniers mois :

  • Le mandat d’Investissement Québec (IQ) qui cumule désormais des fonctions de financement et d’investissement, de services-conseils, d’innovation et de soutien à l’exportation ainsi que de prospection d’investissements étrangers.
  • La mise en place d’Axelys, la nouvelle société de valorisation de la recherche publique.
  • L’amorce du déploiement des zones d’innovation.
  • La nomination de l’innovateur en chef du Québec et la création du Conseil de l’innovation du Québec.
  • L’implication du scientifique en chef du Québec au sein du Conseil de l’innovation du Québec.

Le MEI annonce également dans la Stratégie que « des mécanismes seront également mis en place pour que les rendements financiers générés par les interventions de l’État dans la commercialisation des innovations soient réinvestis dans la recherche fondamentale et la relève ».

2. Rendre les services de soutien à l’innovation plus simples, accessibles et mieux connus des entreprises et des organisations pour accélérer les projets d’innovation

« La diversité de l’écosystème constitue une force, mais trop souvent les entreprises peinent à s’y retrouver », lit-on dans le document. C’est ainsi que le gouvernement souhaite améliorer le référencement des ressources disponibles aux entreprises.

Avec cet objectif, il confie un mandat au Conseil de l’innovation du Québec, et ses partenaires, afin « d’aiguiller les entrepreneurs et dirigeants d’entreprises vers les bons acteurs et organismes de l’écosystème » ainsi que pour former les conseillers aux entreprises.

3. Mettre l’État à contribution en adoptant des innovations dans les institutions publiques et en améliorant la cohérence gouvernementale

Le MEI annonce que le « Comité interministériel de la recherche et de l’innovation (CIRI) sera dynamisé à la suite du déploiement de la SQRI2 2022-2027 avec l’apport du scientifique en chef du Québec, de l’innovateur en chef du Québec et d’Investissement Québec ».

De plus, il énonce « des gestes pour améliorer à la fois l’adoption des innovations dans les institutions publiques et la cohérence gouvernementale » :

  • Les ministères et organismes gouvernementaux seront encouragés à formaliser leur engagement et leur vision stratégique en matière de recherche et d’innovation.
  • Une communauté de pratique sera constituée pour développer davantage l’échange d’informations stratégiques et d’expériences sur les projets de recherche et d’innovation au sein du gouvernement.
  • Des appels à solutions innovantes seront lancés par les ministères et organismes pour résoudre des défis de société tels que les changements climatiques, le vieillissement de la population, la pénurie de main-d’œuvre ou l’accès aux services de soins de santé.
  • Des allègements et des changements à apporter à la réglementation seront identifiés et mis en oeuvre.

4. Renforcer la reddition de comptes et évaluer en continu les interventions et les intervenants pour maximiser leur efficacité

Avec ce principe, le MEI annonce que la SQRI2 sera évolutive, avec « un ajustement en continu basé sur la performance du Québec et les meilleures pratiques », et « de nouveaux outils d’analyse, de consultation, de reddition de comptes et d’évaluation des interventions et intervenants en innovation soutenus par l’État afin de maximiser leur impact ».

Le principal outil dévoilé est le Baromètre de l’innovation, sous la responsabilité du Conseil de l’innovation du Québec, dont la première mouture devrait être rendue publique au printemps 2022. Celui-ci permettra d’analyser la capacité d’innovation par région et par secteur d’activité et donner ainsi accès à des données d’aide à la décision.

Toujours en collaboration avec le Conseil de l’innovation, une réflexion sera amorcée sur la façon d’unir les efforts de tous les acteurs de l’écosystème, d’élargir les liens et de favoriser la complémentarité.

5. Miser sur le développement durable et l’innovation sociale

« Avec la SQRI2, le gouvernement entend contribuer au développement durable et à la lutte aux
changements climatiques », indique le document. Parmi les exemples mentionnés, notons :

  • Les Fonds de recherche du Québec qui font du développement durable et des changements climatiques un des grands défis de société à relever.
  • Axelys qui intègre l’innovation responsable dans ses valeurs.
  • Investissement Québec qui a lancé l’initiative Compétivert pour inciter les entreprises à adopter des technologies propres et des pratiques écoresponsables.
  • Investissement Québec mettra également en place un nouvel outil lui permettant d’intégrer les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance dans l’analyse des projets de financement et d’investissement.

Par ailleurs, « le gouvernement s’engage à trouver les moyens qui permettront de favoriser l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) pour mieux intégrer les différents groupes de la société en science, en recherche et en innovation».


Cet article fait partie d’une série d’articles visant à présenter la SQRI2.

Partager 

Lire d'autres nouvelles

Édition du 29 novembre 2022

Dans cette édition : Bilan de la tournée automne 2022 de l’innovateur en chef, 2023 sera l’année de l’innovation au Québec et en France, Laval mobilise sa communauté créative, des entreprises qui se démarquent, l’économie circulaire : pouvons-nous renverser la tendance, entrepreneur social ou privé, quelle différence?, repenser l’évaluation de l’impact social et environnemental des entreprises, le programme Virage PME, le Forum de l’industrie de la santé de Québec, et bien plus!

Lire la suite »

Édition du 22 novembre 2022

Dans cette édition : Rendez-vous avec Hacking Health Montréal, les lauréats du Prix Innovation 2022 de l’ADRIQ, un nouveau pôle d’innovation en tourisme durable, une nouvelle chaire de recherche en intelligence artificielle, se sentir en sécurité avec ses collègues, produire mieux pour importer moins, un nouveau guide pour aider les entreprises à décarboner leurs activités, le Forum sur le financement de l’innovation, et bien plus!

Lire la suite »

Édition du 15 novembre 2022

Voici le 7 jours d’innovation. Dans cette édition : des programmes de soutien à l’innovation, la Semaine de l’impact, un bond de l’entrepreneuriat émergent au Québec en 2021, des entreprises qui se démarquent, le potentiel d’une jeunesse passionnée, l’innovation peut-elle résoudre les grands défis de société?, 14 tendances de la technologie en 2022, les plus grands pôles de talent technologique en Amérique du Nord, des événements à venir et des appels de projets en cours.

Lire la suite »